Pathologie

Mis à jour le 20 mars 2020

Aspartylglucosaminurie

Fiche d'identité

L'aspartylglucosaminurie (AGU) est une maladie de surcharge lysosomale, du groupe des oligosaccharidoses ou glycoprotéinoses, très exceptionnelle en dehors de la Finlande. Elle est due au déficit en N-aspartylglucosaminidase (clivant la liaison N-acétylglucosamine-asparagine de nombreux glycopeptides et protéines N-glycosylées), qui conduit à l'accumulation de glucoasparagines dans les tissus et à leur excrétion urinaire. La transmission se fait sur le mode récessif autosomique. La clinique est caractérisée par un retard mental lentement progressif (débutant par une maladresse, un retard de la parole et une hyperkinésie), une dysmorphie faciale peu marquée et une cyphoscoliose peu sévère. L'hépatosplénomégalie est rare et rapportée dans des cas non finlandais. Le diagnostic biologique repose sur la mise en évidence de l'excrétion urinaire accrue d'aspartylglucosamine sur une chromatographie d'acides aminés ou d'oligosaccharides.

Pour en savoir +


Parcours de soins

Où se soigner ?

Oscar picto

Centres de référence constitutifs

Oscar picto

Centres de référence coordonnateurs